Langue : 
Devise :   $ - USD
Invest c'est aussi
Devenir partenaire
Contact France
Rodolphe Furnari
Tél Port : 06 27 56 36 68
Fabrice Vandenhende
Tél fixe : 09 81 77 97 85
Contacter un conseiller
Mon compte
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !
S'inscrire
Vos dates de séjour
Vos dates de séjour
Votre simulation de défiscalisation en 3 minutes
Roupie indonésienne
Roupie indonésienne
(IDR)
Dollar américain
Dollar américain
(USD)
1 IDR = 0.0001 USD
13518.2467 IDR = 1 USD
Actualité
02/04/2013 | www.lesechos.fr
Selon le groupe immobilier de luxe, Knight Frank, 95.000 nouveaux super riches vont rejoindre ce club très sélect. Ils participent déjà à la flambée des...
Vous recherchez...
Type de bien :
Budget :
Surface :
D'autres villes disponibles :
Invest Dallas Invest Las Vegas Invest New York Invest Miami Invest Orlando Invest Los Angeles Invest Detroit Invest Atlanta Invest Marrakech Invest Thaïlande Invest Espagne Invest Portugal Invest Ile Maurice Invest Montréal
Actualité
29/03/2016 | www.lagazettedebali.info
Vivre à Bali est le rêve de beaucoup, oui, mais où exactement ? Entre Seminyak et Canggu, il y a déjà un monde aujourd’hui, alors entre Bukit et Ubud,...
Villa de luxe a bali

Le nombre de « super riches » va augmenter de 50 % en 10 ans

Mardi 02 Avril 2013 dans : Immobilier Bali

Selon le groupe immobilier de luxe, Knight Frank, 95.000 nouveaux super riches vont rejoindre ce club très sélect. Ils participent déjà à la flambée des prix dans certaines régions d'Asie, comme Hong Kong, Bali ou Ghangzhou.
 

C'est la liste la plus fermée du monde. N'y rentre pas qui veut. Forbes estime à 1.426 le nombre de milliardaires dans le monde , avec une fortune agrégée de 5,4 trilliards de dollars. Pas de quoi remplir un stade de football, mais de quoi en fabriquer des milliers. Mais à côté des milliardaires, il existe un autre classement, celui des « super riches », publié par Knight Frank, un spécialiste de l'immobilier haut de gamme. Ces « super riches », appelés aussi High-Net-Worth Individuals (HNWI), à New-York, Dubaï, Londres et Genève, disposent chacun d'un patrimoine total de plus de 30 millions de dollars. Et selon la septième édition du « Wealth Report » de Knight Frank , leur nombre va augmenter de 50 % au cours des dix prochaines années.. Décidément tout augmente.

Les Etats-Unis leader au nombre des « super riches »

En 2012 déjà, le nombre de « super riches » a crû de 8.700, soit une progression de 5 %. En un an, « la richesse totale de ces particuliers a augmenté de 566 milliards de dollars pour atteindre les 26.000 milliards ». Et au cours des 10 prochaines années, ils seront 95.000 de plus à intégrer ce classement. L'équivalent de la ville de Roubaix. Sans surprise, la plus forte progression est attendue en Asie et en Amérique Latine, même si les Américains continuent de représenter le gros des troupes (ils sont 13 dans le top 20 de Forbes). Selon le cabinet, les Etats-Unis devraient d'ailleurs conserver le leadership jusqu'en 2022. D'après Liam Bailey de Knight Frank : « La plus grande concentration de richesse est actuellement située dans les zones bien établies d'Amérique du Nord et d‘Europe. Cependant, une forte croissance est à prévoir en Asie, en Amérique latine et au Moyen-Orient. La prochaine décennie connaîtra une importante augmentation des HNWI dans des villes comme Sao Paolo, Pékin et Mumbai. » Pour autant, Londres et New-York demeurent les villes fétiches des HNWI.

 

Les prix flambent à Bali comme à Hong Kong

Il faut dire que globalement, les « super riches » ont tendance à rester entre eux et à se retrouver aux mêmes endroits, Londres et New-York donc, mais l'influence de l'Asie est « manifeste » selon le spécialiste de l'immobilier. Les prix des résidences de luxe commencent à flamber en Indonésie par exemple, à Jakarta (+38 % en un an) et à Bali (+20 %). En Chine, où l'on compte 83 milliardaires parmi les 5.000 membres des parlements locaux, à Guangzhou ou à Shanghai, en dépit des efforts du gouvernement pour freiner la hausse des prix ( cela a surtout entraîné une hausse des divorces ), les valorisations des biens de luxe ont aussi flambé. Idem à Hong-Kong avec une hausse des prix de l'immobilier de 8,7 % en 2012. En France, en revanche, la riche clientèle étrangère a eu tendance à déserter les bords de Seine . Monaco enfin conserve sa place en tête du classement des villes résidentielles les plus chères du monde. « La capacité à créer de la richesse ne semble pas enrayée par le ralentissement de l'économie, la demande des investisseurs en propriétés de luxe ne se tarit pas non plus », constate Liam Bailey. « Leurs valeurs ne semblent pas vouées à diminuer puisque les HNWI cherchent toujours à investir dans des biens tangibles, comme par exemple des propriétés de luxe dans les villes les plus influentes du monde. Toutefois, les résultats de l'étude montrent que l'intérêt pour des investissements immobiliers plus risqués revient, rouvrant les portes à des marchés immobiliers longtemps restés moribonds. »

Les voitures de collection ont la cote

Fort d'un patrimoine supérieur à 30 millions de dollars, les « super riches » dépensent aussi sans compter dans les produits de luxe. Le prix de certains biens explose également selon Knight Frank, et notamment les voitures de collection dont les prix ont bondi de 365 % en dix ans selon le « Luxury Investment Index ». Les asiatiques notamment se tournent aussi de plus en plus vers le vin et l'art.

Partager :  
Investir dans l’immobilier à Bali, en Indonésie.
 
Bali est une petite enclave hindoue au sein de l’Indonésie. Oasis de calme, l’île attire les voyageurs du monde entier. C’est l’une des destinations les plus prisées et les plus dynamiques du monde. Elle constitue aussi la plaque tournante du commerce et des déplacements d’affaire dans la région de l’Asie du Sud Est. Suite à ce boom économique généré par le tourisme, les autorités locales ont mis en place un cadre légal permettant l’ouverture complète du marché de l’immobilier indonésien aux investisseurs étrangers ce qui lui confère des atouts uniques.
 
Acheter une villa à Bali est donc une excellente opération immobilière !
 
Dans ce contexte, la demande hôtelière et résidentielle excède largement l’offre. Que cela soit au jour, à la semaine, au mois ou encore à l’année les besoins locatifs sont réels.Le marché s’en trouve donc très porteur et permet d’obtenir aisément une rentabilité immobilière locative des plus intéressantes (de l’ordre de 8 à 10% par an minimum).Ce rendement est aujourd'hui introuvable en Europe par exemple !
 
Notre équipe Française INVEST BALI est spécialisée dans l’accompagnement et la vente de biens immobiliers et l’investissement pour les francophones à Bali. Nous pouvons prendre en charge également la gestion locative et toute la partie administrative pour monter votre dossier d’investissement. Notre bureau en France est en relation quotidiennement avec nos agences sur Bali. Nous saurons vous conseiller rapidement à chaque étape de votre investissement à la fois en termes de gestion locative, de travaux éventuels, de déclaration fiscale, l'entretien des résidences secondaires et dans vos démarches administratives (défiscalisation, visa, droit de propriété, etc.) pour vous assurer un service de qualité répondant à vos attentes.