Langue : 
Devise :   $ - USD
Invest c'est aussi
Devenir partenaire
Contact France
Rodolphe Furnari
Tél Port : 06 27 56 36 68
Fabrice Vandenhende
Tél fixe : 09 81 77 97 85
Contacter un conseiller
Mon compte
Connectez-vous ou
inscrivez-vous !
S'inscrire
Vos dates de séjour
Vos dates de séjour
Votre simulation de défiscalisation en 3 minutes
Roupie indonésienne
Roupie indonésienne
(IDR)
Dollar américain
Dollar américain
(USD)
1 IDR = 0.0001 USD
13518.2467 IDR = 1 USD
Actualité
02/04/2013 | www.lesechos.fr
Selon le groupe immobilier de luxe, Knight Frank, 95.000 nouveaux super riches vont rejoindre ce club très sélect. Ils participent déjà à la flambée des...
Vous recherchez...
Type de bien :
Budget :
Surface :
D'autres villes disponibles :
Invest Dallas Invest Las Vegas Invest New York Invest Miami Invest Orlando Invest Los Angeles Invest Detroit Invest Atlanta Invest Marrakech Invest Thaïlande Invest Espagne Invest Portugal Invest Ile Maurice Invest Montréal
NOS COUPS DE COEUR
Actualité
29/03/2016 | www.lagazettedebali.info
Vivre à Bali est le rêve de beaucoup, oui, mais où exactement ? Entre Seminyak et Canggu, il y a déjà un monde aujourd’hui, alors entre Bukit et Ubud,...
Villa de luxe a bali

Acheter en Indonésie ? Contactez Invest Bali agence Immobilière spécialiste

Bali villa,appartement,maison : les types d'investissement possibles

Les types d’investissement possibles
 
Avant d’entrer plus au cœur de ce sujet, vous devez savoir que la loi indonésienne interdit formellement qu’un étranger soit propriétaire d’un terrain sur l’archipel. Seuls les indonésiens ont la faculté d’avoir, juridiquement,  un titre de propriété (Hak Milik).
 
Les statuts juridiques
 
Il existe deux grands types de statut de jouissance d’un bien immobilier et foncier sur l’Indonésie :
 
 
1.    Freehold (quasi statut de propriétaire)

Il s’agit de l’acquisition d’un bien avec adossement à un prête-nom local appelé Nominé. Ce statut permet de jouir du titre de propriété via un certificat (Hak Pakai certificate) et cela  sans durée déterminée. Le point fondamental de ce montage est l’acte juridique protégeant l’investisseur financier par rapport au Nomine. Pour être concret, cette protection peut s’opérer dans une logique de nantissement ou d’hypothèque.
 
2.    Statut Leasehold (équivalent d’un bail de location prépayé valide sur un laps de temps déterminé).
 
Ce contrat est passé directement entre la personne de nationalité étrangère et le propriétaire indonésien, détenteur du titre de propriété (Hak Milik).
Le statut de Leasehold était particulièrement apprécié il y a encore dix ans. Il l’est moins aujourd’hui.
 
Lors de la conclusion d’un Leasehold, il est, bien sûr, impératif de bien lire le contrat  car il faut prendre en considération les extensions de bail. La plupart des baux sont fixés à 25 ans.
Si, par exemple, l’acheteur est  intéressé par une propriété dont le bail a commencé six années auparavant, il ne restera plus que dix-neuf  ans de jouissance si le bail est d’une durée de vingt-cinq ans sans renouvellement. Il faut donc impérativement vérifier, lors d’un achat que la nouveau propriétaire puisse bénéficier du bail pendant au moins 2O ans  de façon à en profiter quelques années et  pouvoir, ensuite,  la revendre sans perdre trop de valeur.
 
Les reconductions.

Il existe  des reconductions de bail mais il faut être très prudent sur leur véritable efficacité. Parfois, elles ne peuvent être activées qu’avec l’accord du  propriétaire de la terre et cela peut entraîner des désaccords, sauf si elles ont été clairement définies dés le départ dans le contrat.
 
Un autre problème avec les reconductions est que beaucoup de contrats ne sont pas clairs sur le prix de leur mise en place.  Le détenteur d’un bail peut se retrouver face à un propriétaire exigeant un certain prix et en cas de  refus, il fera une demande de restitution.
 
La meilleure façon de préserver les intérêts de l’investisseur, c’est de mentionner très clairement dans le bail la possibilité de renouvellement et les conditions légales qui y sont rattachées. Ces dernières doivent bien évidemment défendre le plus possible la position de l’investisseur, d’autant plus si l’investisseur ambitionne d’investir fortement sur cette propriété. Il est particulièrement déconseillé d’embellir la propriété à l’approche du terme du bail.
 
Si vous devez choisir entre les deux méthodes «  Freehold » ou « Leasehold » », vous devez dans les deux cas regarder l’impact que ces deux méthodes sur un plan financier.
Les biens en leasehold sont par définition moins chers mais leur usage est limité dans le temps. Le leasehold peut être intéressant dans la configuration d’un bien jouissant d’un emplacement exceptionnel. Si l’habitation et ses facilités sont à l’image de la localisation, l’investisseur pourra espérer un retour sur investissement rapide du fait d’un taux d’occupation élevé et d’un rendement locatif excellent.
 
 
3.    Un nouveau statut intermédiaire dédié aux investisseurs étrangers (Hak Pakai Title).

Il y a maintenant quelques années, les pouvoirs publics indonésiens ont souhaité proposer un montage juridique dédié aux investisseurs étrangers.
C’est un titre de jouissance reconnu par le droit indonésien. Sa validité est d’une durée de 100 ans par tranches de 25 années prépayées à la signature de l’acte. Ce statut protège clairement les intérêts de l’investisseur étranger.
 
L’intervention de juristes dans la transaction.

Toute transaction doit être passée par notaire. Les notaires indonésiens n’ont aucun rôle de protection  vis à vis des intérêts des investisseurs. C’est uniquement une chambre d’enregistrement.
Il est donc particulièrement conseillé de faire appel à un juriste qualifié afin de préserver vos intérêts. Ce dernier validera tous les points de façon à éviter toutes mauvaises surprises.
Afin de sécuriser l’ensemble du projet, l’investisseur devra provisionner une somme équivalente à environ 6% de son budget global.
 
 
Ces honoraires se décomposent de la manière suivante :

Honoraire d’un juriste : 2.5%
Honoraire du notaire : 1% à 1.5%
Coûts d’enregistrement : 1%
Coûts administratifs divers : 1%
 

 
Découvrez dès à présent nos biens
Investir dans l’immobilier à Bali, en Indonésie.
 
Bali est une petite enclave hindoue au sein de l’Indonésie. Oasis de calme, l’île attire les voyageurs du monde entier. C’est l’une des destinations les plus prisées et les plus dynamiques du monde. Elle constitue aussi la plaque tournante du commerce et des déplacements d’affaire dans la région de l’Asie du Sud Est. Suite à ce boom économique généré par le tourisme, les autorités locales ont mis en place un cadre légal permettant l’ouverture complète du marché de l’immobilier indonésien aux investisseurs étrangers ce qui lui confère des atouts uniques.
 
Acheter une villa à Bali est donc une excellente opération immobilière !
 
Dans ce contexte, la demande hôtelière et résidentielle excède largement l’offre. Que cela soit au jour, à la semaine, au mois ou encore à l’année les besoins locatifs sont réels.Le marché s’en trouve donc très porteur et permet d’obtenir aisément une rentabilité immobilière locative des plus intéressantes (de l’ordre de 8 à 10% par an minimum).Ce rendement est aujourd'hui introuvable en Europe par exemple !
 
Notre équipe Française INVEST BALI est spécialisée dans l’accompagnement et la vente de biens immobiliers et l’investissement pour les francophones à Bali. Nous pouvons prendre en charge également la gestion locative et toute la partie administrative pour monter votre dossier d’investissement. Notre bureau en France est en relation quotidiennement avec nos agences sur Bali. Nous saurons vous conseiller rapidement à chaque étape de votre investissement à la fois en termes de gestion locative, de travaux éventuels, de déclaration fiscale, l'entretien des résidences secondaires et dans vos démarches administratives (défiscalisation, visa, droit de propriété, etc.) pour vous assurer un service de qualité répondant à vos attentes.